Une journée à Grenade

Commentaires (0) City Guides, Idées de Voyages

Grenade…dans cette ville qui ondule sous l’effet de la Sierra Nevada, le climat est également régulé par le parc naturel avec des étés secs et des hivers plus froids que dans le reste du royaume andalou. Chaque cité andalouse opère de sa magie, mais Grenade est certainement la plus ensorcelante. Dans son écrin blanc et son dédale de petites rues, elle renferme quelques joyaux uniques en son genre qui en font une ville tout à fait exceptionnelle. Grenade a connu tant de civilisations différentes, chacune ayant signé de son architecture un quartier de la ville. Alors voici la marche à suivre pour ne pas en perdre une goutte !

Contemplation à l’Alhambra

Si vous ne l’avez pas fait avant de partir (ce qui est fortement recommandé et ce, longtemps à l’avance), courrez de bon matin à l’Alhambra pour réserver votre entrée. Passer à côté d’une telle visite serait à s’en mordre les doigts. L’Alhambra, qui signifie rouge en arabe, domine toute la ville et offre une vue magnifique sur les cimes enneigées de la Sierra Nevada. Mais le plus beau se trouve à l’intérieur. On entre dans ce royaume comme on entame un conte de fée tant les lieux sont à ce point raffinés. Les palais arabes qui tendent à la perfection remontent du Moyen-Age. Avec les stucs, les azulejos, les colonnettes et les voûtes, les Palais Nazaries sont un véritable miracle. Déconcertants de beauté, les différents patios et salons invitent à la flânerie avant d’enchaîner sur la deuxième partie de la visite et les jardins de la Generalife. Ancienne résidence d’été des souverains nasrides, elle est entourée de jardins somptueux offrant un jeu d’arbustes, rosiers, fontaines et jets d’eaux. Pour éviter la foule et contempler ces lieux en toute tranquillité, il est préférable de venir hors-saison et fêtes religieuses.

L’Albaicín et le Sacromonte

De l’Alhambra à l’Albaicín, descendez en zigzag par les petites rues blanches avant de remonter vers ce quartier populaire de Grenade. Depuis la plaza San Nicolás vous verrez de loin, ce que vous avez admiré de près, autrement-dit l’Alhambra et sa muraille qui se dressent fièrement de l’autre côté de la colline. Ici, c’est le fief des racines mauresques de Grenade. Les échoppes où déguster un thé aromatique et quelques pâtisseries marocaines abondent. Continuez ensuite votre ascension vers le Sacromonte, autre point culminant de la ville et ancien quartier des gitans reconnaissable grâce à ses maisons troglodytes. C’est ici que le flamenco trouve ses origines et plus précisément la zambra. La guitare sèche n’a cessé de chanter et fait encore aujourd’hui danser les gitans du quartier. Et si l’expérience vous tente, sachez qu’il est possible de dormir dans une maison troglodyte. Une belle façon de combiner ville, nature et tradition dans le Sacromonte mais pas uniquement. D’autres habitats du même type sont proposés dans les hauteurs de la région de Grenade.

Le quartier de la cathédrale

En redescendant vers le centre, orangers, rosiers, bougainvilliers, glycines et odeurs de jasmin qui recouvrent les cármenes (demeures typiques), vous accompagnent jusqu’à la ville basse. Au milieu trône la cathédrale. Imposante par sa taille, elle semble véritablement à l’étroit dans son costume. Sobre de l’extérieur, l’intérieur n’est que dorures et sculptures de la Renaissance. Son trésor, l’un des chefs-d’œuvre du gothique espagnol signé Enrique Egas, est sans aucun doute la chapelle royale. Elle symbolise l’union d’Isabelle de Castille et de Ferdinand II d’Aragon où leur dépouille a été déposée.

Non loin de la cathédrale, rugissent les voitures dans les grandes artères.

Alors que l’ombre de la Sierra Nevada commence à s’étendre sur la ville, les cafés et restaurants se remplissent et s’animent. Suivez le rythme des locaux et installez-vous dans l’un de ces bars de la rue Elvira. C’est ici, accoudé au comptoir et non à une table, que vous mesurerez le mieux le pouls de cette ville, la tchatche et l’accent irrésistible des Andalous. Une cerveza et quelques tapas clôtureront avec brio cette journée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.