Kolkata/Calcutta de Patrick Faigenbaum

Commentaires (0) Agenda culturel, On fait quoi ce week-end ?

Un voyage photographique au cœur de la métropole indienne.

« Un grain de poussière ne souille pas une fleur », cette voix, celle du grand poète indien Tagore a accompagné Patrick Faigenbaum dans ses voyages dans Calcutta et le Bengale. Formé à la peinture et nourri à l’histoire de l’art, le photographe plasticien Patrick Faigenbaum a posé un regard d’observateur distancié sur Calcutta, marquée par son passé de capitale de l’empire britannique, avec ses noms de rue en anglais, et ses hôtels de luxe bâtis jusqu’au milieu du XXème siècle, pour, au cours de six voyages successifs, appréhender la cité aux 20 millions d’habitants dans sa complexité.

kolkata2

A chacun de ses voyages, il a retrouvé l’artiste Shreyasi Chatterjee, qui l’a guidé à la rencontre des habitants de son quartier. « L’ensemble des images constitue à la fois un portrait de cette artiste dans son environnement et une description libre du milieu dans lequel elle évolue »  explique le photographe.

kolkata3

A partir de la fréquentation de l’artiste et de ses œuvres métisses, qui combinent la peinture, la broderie et le tissage, Patrick Faigenbaum a progressivement élargi son projet, dans l’observation d’un mode de vie bengali aux facettes multiples, entre traditions ancestrales, habitudes rurales et modernité  de la mégalopole. Ainsi, grâce à cette proximité avec Shreyasi, il évite l’écueil de l’exotisme, et donne à voir les transformations de la société indienne, générant une image complexe de la région.

 

 

Fondation Henri Cartier-Bresson

2 impasse Lebouis, Paris 14ème

Jusqu’au 26 juillet 2015

 

Vous aimerez aussi 24 h à Calcutta

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.