Il est libre JR…

Commentaires (1) Nos amis voyageurs, Portraits de voyageurs, Vidéos

  • Portraits de couverture de la brochure Voyageurs du Monde
    Portraits de couverture de la brochure Voyageurs du Monde
  • Les portraits d'enfants collés sur les murs
    Les portraits d'enfants collés sur les murs
  • Grimaces Israélienne et Palestinienne
    Grimaces Israélienne et Palestinienne
  • Mur couvert d'image de JR
    Mur couvert d'image de JR
  • Portrait d'enfants pris par JR
    Portrait d'enfants pris par JR

Derrière ces deux initiales se cache un homme qui nous présente le monde avec des portraits géants. JR possède la plus grande galerie jamais vue : la rue. Grâce à la technique du collage photo, il expose librement sur les murs du monde entier, invitant l’art dans la rue à côtoyer ceux qui n’ont pas pour habitude de fréquenter les musées.

Avec un appareil photo trouvé dans le métro – il n’y a pas de hasard – JR tire ses premiers portraits partout en Europe.  De retour à Paris il les colle partout, sans autorisation, sur les façades, les escaliers, les trains… on est en 2001.
Depuis, à travers de nombreuses expositions libres et géantes, JR déroule ses portraits monumentaux et mêle à son travail artistique un farouche esprit d’engagement, de liberté, une recherche sur l’identité et les limites.

Face2Face : Salam/Shalom

Un des projets emblématiques de cette volonté de liens et de quête de sens est Face2Face, réalisé en 2007.
En compagnie de Marco, son compagnon de route et de création, JR se rend au Proche-Orient avec un objectif en tête : comprendre pourquoi les Palestiniens et les Israéliens ne parviennent pas à vivre ensemble. Après les avoir observés, ils arrivent à l’évidente conclusion que ces gens se ressemblent. Un chauffeur de taxi a son alter ego de l’autre coté, tout comme un musicien, un coiffeur, un professeur. Et pourtant ils se déchirent.
JR et Marco décident de les mettre face à face. Zoomer sur leurs points communs pour tenter d’abolir leurs différences, espérant déclencher rires, réflexions, réactions.
Ils tirent de gigantesques portraits-grimaces d’Israéliens et Palestiniens faisant le même métier, et les collent face à face, à des endroits immanquables. De part et d’autre du mur de séparation /barrière de sécurité et dans huit grandes villes palestiniennes et israéliennes.

« 41 héros » ont le courage de se mettre dos au mur pour être mitraillés au 28 millimètres, à 10 cm de leurs visages, sans filtre. « Si près que tu sens son souffle », dit JR. Sur ces visages on lit parfois de l’inquiétude, de la peur, de la douleur, de la fatigue, de l’espoir ou de la joie, mais toujours de l’humanité.

Le passage à l’acte sans aucune autorisation est risqué. Tout comme poser devant l’objectif, ou accepter de prêter ses murs. Le projet est pourtant accueilli avec  bienveillance. La résonance fonctionne, les deux peuples se prêtent à l’exercice. Plus de 1500m2 d’affiches sont collées en un an.

« S’il y a un enseignement politique à tirer de Face2Face, il est le suivant : la limite du possible recule face à ceux qui s’adressent en amis aux Israéliens et aux Palestiniens et construisent avec eux un projet. », résume JR. Surtout quand il parle d’altérité, de rires, de beauté et d’engagement.

 

Regardez aussi Abu-Humum, ce commerçant palestinien qui a participé à Face2Face.
Il raconte ce qui a changé pour lui.


 

Tourisme et art, deux modes d’ouverture aux autres

Voyageurs du Monde propose depuis 2 ans des itinéraires combinant Israël et Palestine. Nous sommes aujourd’hui le seul voyagiste au monde à proposer de visiter les deux cotés. Ce projet est né de la rencontre avec JR et Marco, qui ont participé à l’élaboration de la brochure Israël-Palestine avec le projet Face2Face.
Lorsque Jean-François Rial leur a proposé cette collaboration, leur première réaction a été de rappeler la règle : « Nous ne collaborons pas avec des entreprises, cela fausserait notre démarche ». Très vite, ils ont été confrontés à une contradiction : « vous pressez les gens de se rendre sur place, mais comment font ceux qui ne savent comment passer d’un côté à l’autre, où loger à Naplouse, puisque aucun voyagiste au monde ne propose de visiter les deux côtés. Sans réponse, les artistes ont révisé leur règle.
« Les valeurs d’universalisme que porte Voyageurs du Monde et mon affection profonde pour les peuples d’Israël et de la Palestine m’ont toujours amené à penser que la paix était possible entre ces deux populations aux tempéraments pas si éloignés. D’où mon idée d’oser faire ce que les voyagistes ne font plus depuis plus de 20 ans : proposer dans une même brochure Israël et Palestine, pour un hymne à la tolérance et à la paix », explique Jean-François Rial, PDG de Voyageurs du Monde.  « Je ne pense pas que le voyage puisse résoudre le conflit, il peut simplement rapprocher les esprits, les aider à mieux se comprendre. » ajoute-t-il.

Utiliser le tourisme pour favoriser la paix. Voyager comme moyen de rencontrer, d’échanger, de démystifier l’autre, c’est l’esprit Voyageurs.

 

Retrouvez tous nos voyages en Israël et Palestine dans notre  la brochure Voyageurs en Palestine réalisée avec JR et Marco:

Notre brochure Israël-Palestine est bien plus qu’une brochure. Elle est le fruit du partage de personnes averties et passionnées par ces pays, leur histoire, désireuses de présenter les incroyables richesses de ces deux peuples, et insuffler un message de paix, d’harmonie, d’espoir.

A lire aussi, le portrait de Nicolas Anglade, notre spécialiste des voyages en Israël et Palestine.

One Response to Il est libre JR…

  1. Minik Jodor dit :

    super culot JR d’afficher en si grand dans les villes et villages …..quelle bonne idée, ça petille je voudrais bien mettre mes aquarelles vagabondes en tout grand….;

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.